Du côté obscur ! Cooney-Parties est toujours en quête de particularisme et d’originalité en matière de reconstitution historique photographique. Aussi, l’occasion de reconstituer par la photographie les membres de l’Opération Grief était un défit à notre mesure !

La quête de la spécificité historique

Initiatrice de la reconstitution photologique en France, spécialisée en Deuxième guerre mondiale, soucieux de s’éloigner des clichés des jours de fêtes des commémorations, nous poursuivîmes notre étude historique avec les reconstitutions de la Bataille des Ardennes édition 2013 et 2014, à Cobru et Recogne,non loin de Bastogne.

A cette occasion, nous voulions également marquer le coup de la spécificité. Avec la participation de nos partenaires habituels: Les Lions de Carentan , nos amis belges et hollandais, qui ont enduré le froid et les privations, nous avons incarné une autre originalité à seule fin de nous démarquer des sempiternels « devoirs de mémoire » consensuels. Pour ce faire nous avons choisit d’incarner le kommando Kampfgruppen Scorzeny lors de l’Opération Greif qui visait à atteindre les ponts stratégiques en Ardennes, renseigner les positions et semer la confusion chez les alliés par l’infiltration en se servant essentiellement d’uniforme américain de Military Police US Army. Composé de trois groupes : Reconnaissance (bleu), destruction (rose), et infiltration, cette unité spécialisé,e calquée sur les commandos anglais, ne fut que relativement efficace mais constitua un fait remarquable au sens propre du terme.

Une étude réfléchie

Avant d’incarner les unités des Propaganda Kompanien, ce sujet original était pour nous tout indiqué et fut notre première incursion significative dans la représentation historique et photographique argentique des Forces allemandes. une approche mûrement réfléchie.

D’abord parce que c’est une unité rarement représentée. Ensuite parce que cela nous permettais de rester en uniforme US sans connotations idéologiques ou politiques tout en évitant les clichés des deux côtés.

C’était d’autant plus évident pour nous que ces unités d’infiltration et de renseignements ne portaient aucuns uniformes ou insignes idéologiques mais dissimulaient sous leurs attributs US des vareuses de la Kriegsmarine, de la Luftwaffe ou de l’armée Allemande tout simplement. Impossible donc de véhiculer la moindre idéologie déplacée ne serait-ce qu’involontairement.

De plus nous pouvions illustrer notre représentation en prenant des photos argentiques très proches du photo-reportage du PK ou récupérées par le Signal Corps US Army. Nous ajoutions donc une nouvelle pierre à notre édifice conceptuel de reconstitution photographique et filmique qui demeure notre originalité et notre signature identitaire culturelle.

Mission d »infiltration !

Aussi, en immersion, nous avons pleinement rempli notre mission de renseignement et de sabotage auprès du contingent allemand reconstitué présent. Non seulement nous étions représentatif de la MP américaine en Ardennes mais aussi du Kampfgruppen Kommando de l’OP Grief du côté allemand. Ce qui n’a pas échappé aux connaisseurs présents.

Nous remercions nos amis hollandais, allemands, belges et français, Notemment FX Jordens, Maxime, Benoît, pour leurs très chaleureux accueils et leur gratitude exprimée lors de notre arrivée surprise ! Nous remercions également les groupes US Army qui ont jouer le jeu avec un grand sérieux et qui nous ont congratulé pour notre rigoureuse représentation et notre action surprise dans le respect des règles et de la dignité. Tout en perturbant leurs plans de bataille !

Voici donc quelques photos en argentiques 35mm et en numérique qui s’appuient sur les documents d’époque et illustrent bien notre travail basé sur la recherche historique sans aucunes idéologies dans le seul but du retour à l’histoire par la photographie d’époque instantanée.

Nous nous sommes grandement documenté et appuyé sur les comptes-rendus des interrogatoires de la US MP à l’encontre des prisonniers du Kampfgruppen Skorzeny de l’opération Greif ainsi que quelques rares documents filmés, pour être le plus proche de la réalité.

Photo : Le Président

En argentique:

Numérique: